You are using an outdated browser. For a faster, safer browsing experience, upgrade for free today.
Annonces

Chinese 8-Ball - Informations importantes de l'EPBF

Comme vous le savez déjà probablement, la discipline «Chinese 8-Ball» est arrivée en Europe, du moins auprès de la WPA. La société chinoise JOY Billiards a créé la fédération ICEA (International Chinese 8-Ball Association). Une majorité des membres de l’EPBF a reçu, il y a environ 1 année, une lettre de JOY / ICEA avec une proposition commerciale. Les membres de l’EPBF n’ont pas tous reçu cette lettre car, dans plusieurs pays, d’autres promoteurs avaient été contactés avant que JOY / ICEA ne contacte les membres EPBF.

Lettre originale de l'EPBF (Anglais)

Après que ces faits aient été expliqués à l’EPBF, nous avons envoyé à plusieurs reprises un courrier à JOY / ICEA en demandant pourquoi les membres de l’EPBF n’avaient pas tous été contactés en premier. Cela faisait / fait partie du contrat entre la WPA et JOY / ICEA; du moins c’est ce que la WPA affirme. Nous n’avons jamais reçu de réponse satisfaisante de la part de JOY / ICEA. Malgré plusieurs revendications de l’EPBF auprès de la WPA, la société JOY / ICEA ne s’est pas souciée de cette question et a poursuivi ses activités.

En plus des nombreuses tentatives de l’EPBF pour entrer en contact avec JOY / ICEA, c’est le président de la WPA, M. Anderson, qui a finalement organisé une rencontre entre moi-même en tant que président de l’EPBF, M. Anderson en tant que président de la WPA et le CEO de JOY. Cette réunion a eu lieu à Amsterdam en mars 2019. Pour l’EPBF, le but de la réunion était d’obtenir un accord ou une entente sur 2 points. (1) S’assurer que JOY / ICEA contacte en premier les membres de l’EPBF pour savoir s’ils veulent être actifs dans certains pays européens; (2) Respecter le calendrier sportif de l’EPBF ainsi que le calendrier sportif national des membres de l’EPBF en ce qui concerne les activités du pays membre. Ces deux points devaient servir de base à une collaboration à court terme, laquelle devrait ensuite conduire à une collaboration plus intense.

Ces 2 points seulement devaient être confirmés dans une sorte de Memorandum of Understanding (lettre d’intention) entre JOY / ICEA et l’EPBF.

En dépit de la simplicité de cette lettre d’intention, JOY / ICEA n’a fait qu’entraver l’élaboration et la signature de ce document en écrivant de plus en plus de chose dans cette lettre d’intention. Des points qui n’avaient pas fait l’objet d’un accord et / ou d’une discussion. Ce fut un processus très décevant.

Depuis la réunion à Amsterdam, quelques membres nous ont informé que JOY / ICEA a contacté d’autres promoteurs dans leur pays pour devenir leur partenaire. Il a ainsi été à nouveau démontré que JOY / ICEA ne veut pas collaborer et / ou travailler avec l’EPBF et / ou ses membres. Dans un pays membre de l’EPBF, la situation s’est encore aggravée et il se pourrait que cette affaire soit portée devant les tribunaux.

Nous avons été informé que JOY / ICEA souhaite lancer des événements Euro Tour dans la discipline Chinese 8-Ball, à nouveau sans accorder aucune information et / ou discussion à l’EPBF ou à l’un de ses membres. On peut certes affirmer que chacun est libre d’organiser des événements – ce avec quoi je suis d’accord – mais suite à la réunion d’Amsterdam et aux déclarations de JOY / ICEA selon lesquelles cette organisation souhaite collaborer, on constate que les conditions idéales ne sont pas réunies.

En gardant ces faits à l’esprit, le conseil d’administration de l’EPBF a eu une discussion et fait une évaluation de cette question. L’EPBF a effectué des tentatives pour parvenir à une collaboration et / ou un accord avec JOY / ICEA. Le conseil d’administration de l’EPBF est d’avis que, de son côté, tout a été fait pour parvenir à une collaboration ou à un accord mais que c’est JOY / ICEA qui entrave ce processus. Lors de l’assemblée générale de l’EPBF en mai dernier, il a été mentionné que cette question nécessite une attention particulière et que le conseil d’administration prendra une décision. Cela a pris un peu plus de temps que prévu parce que le conseil d’administration de l’EPBF voulait encore attendre pour savoir si les choses allaient s’améliorer avec JOY / ICEA. Malheureusement, comme indiqué dans cette lettre, les choses n’ont fait qu’empirer.

Les dernières informations que nous avons reçues indiquent que JOY / ICEA a prévu au moins 2 événements Euro Tour ces prochains temps, et cela sans consultation de nos membres dans les pays respectifs.

L’EPBF a ainsi pris la décision suivante :

L’EPBF n’a pas l’intention d’interdire aux membres de l’EPBF et / ou à leurs athlètes de participer aux événements Euro Tour organisés par JOY / ICEA ou à tout autre événement organisé par JOY / ICEA à l’avenir. En revanche, nous souhaitons demander aux membres de l’EPBF et / ou à leurs athlètes de choisir s’ils veulent faire partie du groupe JOY / ICEA ou de l’EPBF.  

Cela signifie que si les membres de l’EPBF et / ou leurs athlètes participent aux événements de JOY / ICEA, cette participation indique clairement à l’EPBF que ces membres et / ou leurs athlètes choisissent de faire partie du groupe JOY / ICEA et ne veulent plus participer aux événements de l’EPBF. En principe, le membre de l’EPBF et / ou ses athlètes doivent faire un choix.

Si le choix est de participer aux événements de JOY / ICEA, ce qui est déterminé par la première participation à un événement de JOY / ICEA, il ne sera plus possible de participer aux événements de l’EPBF (Euro Tour Messieurs et / ou Dames & Championnats d’Europe) jusqu’à la fin de l’année 2020. Ce qui se passera après 2020 fera encore l’objet d’une évaluation et de développements dans le cadre d’un accord avec JOY / ICEA.

C’est avec regret que le conseil d’administration de l’EPBF utilise la force mais, après toutes les bonnes intentions dont nous avons fait preuve, il est maintenant temps de faire pression sur JOY / ICEA pour la remettre à la table des négociations afin de trouver une solution de respect mutuel. Au vu des derniers mois, ce ne sera pas un travail facile, mais le conseil d’administration de l’EPBF a exprimé et exprime encore son intention de clarifier les choses via la discussion et les réunions.

Nous espérons sincèrement que nous pourrons faire entendre nos préoccupations et que tous les membres et athlètes européens nous resteront fidèles. C’est seulement ensemble que nous pourrons maintenir notre sport et notre structure organisationnelle à un certain niveau.

Si vous avez des questions ou des commentaires, n’hésitez pas à nous contacter.

Avec mes meilleures salutations,

Gre Leenders